HISTOIRE DE MON BEAU VILLAGE chabat el leham

 

HISTOIRE

 

C'EST l'endroit parfait pour raconter l'histoire et les nouvelles de mon beau  village :

CHABAT - EL - LEHAM  Ouest  ALGERIE

Histoire de ma commune :

Histoire a été prise de wilkipea ainsi que par des personnes âges de la commune , comme ahmed kef ennemeur dit ( ahmed okka )

Sp a1330

Toponymie

Le nom de la commune est constitué de la base,  d'un ravin ou il s'est deroule une mitunerie entre  turques et espagnols au pied

d' un arbre signifiant « chaaba », entoure  du composant d'etre humain ( viande ) en arabe ( el-leham,)

ce qui signifie : CHABAT EL LEHAM

Pict0089

Histoire

Au début du XVIe siècle, l’aîné des Barberousse, le guerrier Arroudj est exécuté près de Chabat El Leham.

Après l'attaque, sans succès, d'Oran, tenue par les Français, du 3 au 8 mai 1831 par l'Émir Abd El Kader, il s'ensuit une période de 17 ans de luttes.

Le 6 juillet 1836, l'Émir Abd El Kader lance ses troupes basées à Aïn Témouchent sur les soldats français. Le 10 juillet le Général Bugeaud contre-attaque. En arrivant au lieu de Chabat El Leham aux portes d'Aïn Témouchent, les troupes françaises découvrent un sol parsemé d'ossements humains blanchis par le temps. Les habitants expliquent aux soldats Français que trois siècles auparavant les Espagnols de la Reconquista et les Ottomans (Turcs) de Tlemcen s'étaient livrés à une terrible bataille faisant des milliers de morts. D'où le nom Chabat El leham, l'arbre  de la chair.

la mairie

Le village-centre est fondé par un décret du 29 septembre 1874 sous le nom de Chabat el Leham  sur le territoire de la commune mixte d'Aïn Témouchent, et « sur un plateau...un banc épais de calcaire entremêlé de tuf poreux et de roches basaltiques désagrégées. », sur un territoire de 2 600 hectares. Il est érigé en commune de plein exercice en 1885, et son territoire, agrandi d'une partie des douars de Souf el Tell, de Sidi bou Adda et de Bou-Hadjar, passe à 7 775 hectares. En 1902 , Chabat El leham prend le nom de « Laferrière » de Edouard Laferrière (1841-1901), juriste / consulte français, gouverneur général de l'Algérie de juillet 1890 à 1900.

Chabat el Leham, qui signifie "le ravin de la chair" en arabe, fait référence au souvenir, et aux traces, de restes humains, suite à une défaite meurtrière d'une colonne espagnole en 1543.

Mais certains historiens affirment que ce combat aurait eu lieu près de l'oued Isser

Images

 

Avant la commune, le centre de colonisation  de la population est créé par un décret du 29 septembre 1874.

Ils étaient 73 cette année là, dont 31 colons Les premiers actes de l'état-civil de chabat el leham  ex : laferriere ,

 qui datent de 1830 à1877, nous indiquent que cette commune etait à l'époque une section de la Commune Mixte d'Aïn-Témouchent

Un adjoint spécial habitant du centre de population a la fonction d'officier de l'état-civil

(le premier sera Pierre MAUXION, plus tard 1°maire de la commune). Ne En 1885,

. Elle change de nom en 1902 pour s'appeler : Laferrière.

Sp a1333 1

 

Grande commune agricole, ses premiers occupants étaient des pionniers originaires en grande partie du Tarn et de l’Aveyron qui ont

défriché cette région déserte et y ont implanté des arbres fruitiers, des oliviers , du blé et surtout de la vigne.

Après la seconde guerre mondiale, une usine de fabrication de canalisations en béton y est construite

( la SOCOMAN , filiale de Pont à Mousson) pour alimenter le grand chantier d’adduction d’eau potable d’Oran.

280px snb11374

Avant 1945 , le faubourg ( graba ) était qu’une ferme française avec des plaines autour

Apres 1945 , les constructions de logement individuels débutaient et c’est par Monsieur touhami abdesselam

Le premier maire de la commune fut Pierre Mauxion (1877-1886), le dernier Gaston Roc (1959-1962).

et pour vous présenter à vos utilisateurs.

20140827 095302

Laferrière devient une commune de plein exercice.

Le nom de Laferrière fut donné a cette commune depuis 1902 en souvenir d'Edouard Julien LAFERRIERE,

qui fut gouverneur général de l'Algérie de 1898 à 1900.

Le Blason Définition du blason de Laferrière : Ecartelé au 1 d’azur à la grappe de raisin d’or, au 2 aussi d’azur au coq d’argent

crêté et bardé de gueules, au 3 de gueules aux 3 gerbes males ordonnées d’or,

au 4 contre écartelé aux I et IV de gueules au croissant surmonté d’une étoile le tout d’argent,

aux II et III d’azur à la Latine alésée d’or sur le tout d’argent à la lettre capitale L d’or bordée de sable

20140827 95903

LES MAIRES

BERNARD Emile de 1886 à 1895 8 ans. ·

COMBES Pierre de 1895 à 1900 4 ans. ·

JOUCLAS Pierre de 1900à 1908 8 ans.

BONS Julien-Gabriel de 1908 à 1927 18 ans ( élu le 12/05/1908 au 08/08/1927 ).

LUY BROUSSET Léopold de 1927 à 1929 2 ans. ·

LAUQUE Alexandre de 1929 à 1935 mai 6 ans. ·

CARME Frédéric de 1935 à 1944 mai 10 ans. ·

GROS Jean-Emile de 1944 à 1945 aôut 1 ans. ·

LUY Féix de 1945 à 1958 mars 12 ans.

CARME Marcel de 1958 à 1959 avril 1 ans. ·

ROL Marcel de 1959 à 1962 3 ans. dernier maire.

 

20150120 110833

Après l'indépendance de 1962, le nom de la commune devient : Chabat-el-Leham qu'en 1964 ( d'apres les archives communales )

wilaya d'ORAN Avec  une population de 4000 personnes

Villa pepiniere 2 de chaabat el leham

LES MAIRES  ALGERIENS apres 1962 :

1 - Monsieur  BENHAMIDA

2 - Monsieur  AIT ZAOUCHE

3 - Monsieur  ZIADI

4 - Monsieur  MOUEDEN SAID

5 - Monsieur  BENYETTO

6 - Monsieur MELIANI

7 -  ABID mohamed ( agent )

8 - AMRANE ( DEC )

9 - said BAHI ( DEC )

9 - moulay MELIANNI

10 - AOUGAD bouhadjar

11 - ABID mohamed ( agent d'ecole )

2

Les premiers maitres d'école primaires après 1962  :

MONSIEURS   :

BENDOUMA (r.a) ,, HADJAJ  ( r.a )  -    OULD BENJLIL ( r.a )  et   BOUCIF  OULD ALI (r.a )

Pict0078

ECONOMIE

dans notre village y avait environ 42 caves ( qui produisent de la boisson alcoolique

3 grandes societes  ::  ENATUB  , CARRIERE GEANTE  , SONAD

1

Les Cites comme :

Douar sidi el makhfi ( avant 1962 )

El Emir Abdelkader apres 1962

Les Castors  en 1967 / 68

Cite Zaoum en 1977

Les Cites des domaines groupe 4 et groupe 6 en 1979

Cite Mankoubine ( sinistre ) en 1985

Cite Houari Boumediene en 1982

Cite Larbi Ben Mhidi 240 logements et cite Mohamed Khmisti 222 logements ( cite hmiyane ) construites en 1990

ENTRE 1963  ET  1975 :

Y’avait une mosquée avec un prêtre ( imam ) Monsieur Si Mohamed ( R.A ) et un cheikh ( maitre ) qui donnait des cours coraniques Monsieur Si Bouazza ( R.A ) ( aujourd’hui est une école coranique

Sur le boulevard de la graba , on trouvent Monsieur Mbarek (R.A )( vendeur de carantita ) près du café maure de Monsieur Mamoun ben driss ( R.A ) ( aujourd’hui c’est un salon café ) et peut plus loin Monsieur Ami Ahmed ( R.A ) avec son kiosque en bois

A la montée du boulevard , on trouvent le café maure de ben ouïs ( aujourd’hui villa ) , enfin le grand jardin et ensuite des villas jusqu’au branchement qui mènent direct vers la la route nationale ( ORAN / TLEMCEN ), à gauche vers Ain Témouchent  et Hammam Bouhadjar à droite

Si on prennent la route à cote du jardin vers la mairie qui est en face de celui-ci , on trouvent l’église ( aujourd’hui annexe mairie )collait avec , si on continue tout droit on trouvent   un peut plus loin à 150 m le stade municipale  , mur à mur avec la décharge municipale ( aujourd’hui parking ) et si on continu à 200 m, la caserne militaire françaises ( aujourd’hui centre de formation professionnelle

mosquee

+  les  premiers chanteurs du ray    entre 1967  et  1987  :::::

                                      HFIF  ( BOUTAIBA  SGHIR )  et ses freres , le premier qui a demarre le chant du ray par ce petit village

  avec le groupe musical de  DE MYSTER   '( le premier à avoir importe une guitar electrique  par la france 

dans ce petit beau village )

le 2è groupe du ray apres BOUTAIBA SGHIR , c'est BOUCHKARA Boualem ( r.a ) avec  sa famille et kaoua said

Pict00241 1 

En 1984 ,

elle s'est intégré a AIN TEMOUCHENT ( qui est devenu wilaya en 1984 ) avec une population d'environ 14000 personnes

Elle se situe à 5 km de sa wilaya Ain – Temouchent entre TLMEMCEN  a 80 km  SIDI BEL ABBES à 65 km et ORAN a 75 km

Aujourd'hui : MAI 2014

  Les 3 grandes usines ALGERIENNES  de l'ouest  ::

 

ENATUBE  ex : SOCOMAN  société Algérienne des tuyaux en beton pour les ponts , tunnels etc

SONADE   socite Algerienne des eaux

CARRIERE   grand carriere  de gravier et sable

la cite ou se trouver la caserne de l'armee francaise avant l'independance  1962 devenu ::

INTPB la première et grande école des travaux public en bâtiment à ouest Algérien jusqu’à

CFPA    centre de formation professionnelle en Algérie

 Clip image002 0000

Chabat el Ham est une ville agropastorale, on y trouve le marché du vendredi et samedi, 04 mosquées de Anais-ibn-malik, Ibn el arabi, une école coranique, six écoles primaires, deux cem , un lycée, cinq hammams , 05 pharmacies , 05 boulangeries et un centre de formation professionnelle ( CFPA )

4ba3892673480

Située entre deux rivières, cette ville est souvent appelée « la terre des deux rivières », faisant référence à la Mésopotamie.

De nos jours, Chabat el leham est un village très calme, dans lequel il y a quelques châteaux et plusieurs villas de colons français

En 2010, sa population est estimée à environ 15 000 habitants.

1007 maison de style colonial au village de chaabat el ham

Les catastrophes naturelles ::

En 1962 :   inondation vers le graba avec un dégât animale mais sans aucune victime

En 1984 :  Ies 03 oueds  qui l’entourent  ont mis le village à la catastrophe , une inondation meurtrières de 03 morts  ( la femme de sgheiri et sa belle mère  ) ainsi que monsieur mamoun taxieur ( r.a ) et dégât matériels et animales énormes

20150120 121518

le 22 decembre  1999 à 18 h 30 tremblement de terre au niveau de la wilaya Ain temouchent qui n’a causé aucune victime dans notre commune , mais avec un dégât matériel ( ancien habitat )

Nb : r.a ( rahimahou allah )ou ( rahimahoum allah )( decedes )

Commentaires (7)

1. MOH 13/04/2016

CHBATI WALA GLAKH SABATI

2. chabati (site web) 05/02/2016

salam nemeur , c'est vraiment incroyable de vous retrouver après plusieurs années , depuis la classe C M 1 , j’étais ton élève et je suis ravi de vous retrouver sur mon site

3. NEMEUR BOUALEM 18/01/2016

Salut à tous les habitants de Chabet El Leham;J'ai été enseignant entre 1967 et 1970 dans ce petit village charmant dont les habitants sont trés sympas et dont je garde de doux souvenirs malgré toutes ces années passées.demande contact avec tous ceux qui me reconnaissent bou261@yahoo.fr (NEMEUR BOUALEM)

4. chabati (site web) 19/08/2015

salam
pourrais je savoir avec qui je commentes ?
enfin bonne journee

5. chabati (site web) 19/08/2015

merci pour le compliment et soyez le bienvenu

6. DEKHILI 18/08/2015

c une charmante petite ville paisible de par sa nature qui l'entoure ainsi que sa population très accueillante et généreuse au grand cœur.

7. karim 02/04/2015

salam alikom bon je suis doriginne de chabatte mais je suis sortie ca fait 15 ans je suis en france

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/05/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site